Mélancolie de la masse critique, Christophe Paviot

Publié aux éditions Dialogues, Christophe Paviot signe un nouveau roman intitulé Mélancolie de la masse critique, paru en mai 2010.

Sous formes de nouvelles, douze précisément, l’auteur évoque des tranches de vie de personnages au bord de la rupture, qu’elle soit amoureuse, sociale, ou existentielle. Ainsi, l’on partage la vie d’un chômeur qui part faire du windsurf là où le vent le porte après avoir rompu avec sa petite-amie, ou encore un fils mort au combat en Afghanistan dont les parents sont dévastés, ou un violeur sans pitié prêt à tout pour se venger d’une injustice.

L’idée de rassembler des nouvelles sur un même thème: la rupture, en l’abordant sous différentes formes est intéressante et les nouvelles de Christophe Paviot fonctionnent. Les chutes sont parfois brusques, mais toujours inattendues. Le style est très urbain, et la collection Littérature des éditions Dialogues le revendique. Les nouvelles sont toutes très rythmées par le langage urbain utilisé, un langage complètement approprié par les différents personnages, qui en fait du coup une caractéristique propre à chacun.

La seule critique qu’ACDL émet, est le choix d’histoires communes, et très terre à terre, qui a tendance à déprimer le lecteur, et qui rappelle le quotidien morose de beaucoup de gens.

Les éditions Dialogues ont été créées il y a peu de temps, par une librairie du même nom, par Charles Kermarec. Partie d’une initiative « de plaisir » comme le souligne l’éditeur, la maison d’édition publie des livres sous format papier, tout en mettant à disposition de l’acheteur la version numérique gratuite du texte. Ce principe est à souligner, car il rentre dans une réelle politique de diffusion du livre, où dorénavant, le livre peut avoir plusieurs vies sous différentes formes: grand format, poche, numérique.

De plus, ACDL aime beaucoup l’identité visuelle des livres, qui ont des couvertures travaillées, sobres et élégantes, ce qui n’est pas toujours le cas chez d’autres éditeurs. Pour l’instant, la maison d’édition possède deux collections: une de littérature et une de sciences humaines. On soulignera aussi, que la maison d’édition s’inscrit dans une liberté de penser, ce qui n’est pas du goût de tout le monde puisqu’en 6 mois, Dialogues a reçu deux procès. Les vérités dérangent, et il est agréable de voir que des éditeurs se battent encore pour la liberté d’expression.

Mélancolie de la masse critique, Christophe Paviot. Editions Dialogues, mai 2010.

One thought on “Mélancolie de la masse critique, Christophe Paviot

  1. J’ignorais que Paviot venait de sortir un nouveau bouquin. A part sa biographie de Kurt Cobain que je n’ai pas lue, j’ai toujours plaisir à le lire. Et comme c’est son premier recueil de nouvelles « Missiles et souvenirs cardiaques » qui m’avait incité à continuer de le lire, je note cette nouvelle parution.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *