Adaptations littéraires – rencontre entre le livre et le cinéma

Autant en emporte le vent, Les misérables, Orgueil et préjugés, Expiation, Ensemble c’est tout, Et si c’était vrai, Les Liaisons dangereuses, Da Vinci Code, Roméo et Juliette, Lolita, Un long Dimanche de fiançailles ou encore Le seigneur des anneaux ont tous un point commun : ils ont été adapté au cinéma ou à la télévision.

Donner vie à des personnages littéraires sur écran en gardant l’esprit du livre est souvent très dur, car un livre en fonction de son lecteur n’est pas perçu de la même manière. Dans toute adaptation littéraire sur écran, il y a toujours une influence du réalisateur.
Certaines sont moins réussies que d’autres, on retrouve des adaptations qui respectent à la lettre le livre ou quelques unes qui prennent des libertés avec l’histoire : changement d’époque, de lieux, de langage… Par exemple on retrouve différentes adaptations des Liaisons Dangereuses, ou de Roméo et Juliette, chacune ayant son style particulier. Au total, il existe trois techniques pour adapter un roman à l’écran : l’adaptation fidèle (tout est respecté), l’adaptation libre (le réalisateur se donne le droit de modifier certains passages), et la transposition (tout est réécrit par le réalisateur).

Les adaptations littéraires sont un bon moyen de toucher un public plus large, et peut-être de leur donner envie de lire le livre ensuite. Pour ce qui est du public ayant déjà lu l’œuvre, il faut essayer de voir l’adaptation comme un point de vue sur le livre de la part du réalisateur et non pas se poser la question si l’auteur est meilleur. En effet, celui là aura choisi de mettre en avant tel passage alors que de votre côté vous n’y aviez pas attaché plus d’importance que cela.
Le cinéma laisse moins de liberté à l’histoire, car le public met un visage sur le personnage tandis que le livre permet au lecteur d’imaginer son propre personnage en fonction des renseignements que lui donne l’auteur.

Les adaptations littéraires en tout cas inspirent un grand nombre de réalisateurs, et permettent à ces deux grands arts que sont la littérature et le cinéma de se croiser le moment d’un film.

Sources : L’internaute Magazine

Sources image : Google images : www.preparationmariage.com/spip.php?article41.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *