Chronique du Dimanche #13

Les livres qui retiennent l’attention d’ACDL et l’actualité traitée par d’autres blogs.

Livres

La peur, Gabriel Chevallier (Le Dilettante) 1930, réédité en 2008

Paru en 1930, ce livre,, largement autobiographique et dont le titre était un défi, raconte la terrible expérience des combattants de 14-18 face à la férocité et l’inutilité de cette guerre.

Contre-jour, Thomas Pynchon (Seuil) 2008

‘Contre-jour’ est un roman qui couvre la période située entre 1893, à Chicago et le début des années 1920, à Paris. L’ auteur y évoque les luttes anarchistes dans l’Ouest américain, décrit le New York du tournant du siècle, et nous entraîne aussi en Europe, en Asie, dans le Mexique de la Révolution, ainsi que dans ‘un ou deux endroits qui ne sont pas à proprement parler sur la carte du monde’. Une multitude de personnages de fiction (aéronautes, espions, scientifiques fous, prestidigitateurs, amateurs de drogue, etc .) côtoient quelques personnages historiques (Franz Ferdinand, Groucho Marx, etc .). Mais au coeur du livre se trouve la famille Traverse, qui en est le fil rouge. Webb, le père, un mineur syndicaliste volontiers dynamiteur et bientôt exécuté par les sbires du magnat Scarsdale Vibe. Ses quatre enfants,Frank, Reef, Kit et Lake sont tous hantés par la mort de leur père. Les deux premiers, Frank et Reef, n’auront de cesse de le venger. Kit, lui, se trouve dans une position ambiguë dès lors que ses études à Harvard sont financées par Vibe. Quant à Lake, elle épouse un des meurtriers de Webb…

Blogs

La BD, nouvelle mine d’or du cinéma sur Le Figaro

Le Clézio, objet de polémique sur Bibliobs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *