Chronique du Dimanche #16

Les livres qui retiennent l’attention d’ACDL et l’actualité traitée par d’autres blogs.

Livres

L’Enfant eternel, Philippe Forest (Folio) 1998

‘J’ ai fait de ma fille un être de papier.J’ai tous les soirs transformé mon bureau en théâtre d’encre où se jouaient encore ses aventures inventées. Le point final est posé.J’ai rangé le livre avec les autres. Les mots ne sont plus d’aucun secours. Je fais ce rêve. Au matin, elle m’appelle de sa voix gaie au réveil. Je monte jusqu’à sa chambre. Elle est faible et souriante. Nous disons quelques mots ordinaires. Elle ne peut plus descendre seule l’escalier. Je la prends dans mes bras. Je soulève son corps infiniment léger. Sa main gauche s’accroche à mon épaule, elle glisse autour de moi son bras droit et dans le creux de mon cou je sens la présence tendre de sa tête nue. Me tenant à la rampe, la portant, je l’emmène avec moi. Et une fois encore, vers la vie, nous descendons les marches raides de l’escalier de bois rouge.’

Les Figures, Robert Alexis (José Corti) 2008

Au XVIIIe siècle, Etienne de Creyst, l’un des premiers medecins aliénistes, découvre chez les fous les multiples possibilités de l’humain. Il commencera à leur exemple une exploration confinant à la destruction de l’identité. ‘Les Figures’ révèlent les territoires où il est surpris de se reconnaître, ceux du minéral, du végétal, celui de la bête avec laquelle il communie dans l’universel. Trente ans après, le mémoire qu’il a rédigé est lu à sa nièce. La jeune femme, traversera de la même façon, les expériences ultimes où se croisent le crime et la sexualité… Quatre lectures, comme autant de clés libératrices ou de cercles d’enfer.

Blogs

La grande rafle du Vel d’Hiv sur Bonheur de Lire

Les libraires, ces nouvelles stars sur Bibliobs

Vous avez reçu un manga… sur Télérama

One thought on “Chronique du Dimanche #16

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *