Le baron perché, Italo Calvino

Voila un livre qui donne à ACDL bien du fil à retordre depuis quelques semaines! Le baron perché est un conte philosophique écrit par l’auteur italien Italo Calvino en 1957 .

Côme, jeune garçon et futur baron, décide à l’âge de 12 ans de vivre dans les arbres et de ne plus jamais en redescendre. Tout d’abord incompris de son père et du peuple, les gens du village, Ombreuse, accepteront sa situation et Côme se liera avec beaucoup  d’entre eux.

La complication de ce livre réside dans sa signification: Où Calvino nous mène t’il? On comprend evidemment qu’en étant dans les arbres, Côme voit le monde différemment, peut prendre du recul et analyser beaucoup de choses. On remarque aussi qu’il tisse des liens avec des gens qu’il n’aurait probablement jamais côtoyé en restant sur terre (rencontre avec des paysans, des brigands, des espagnols, Napoléon etc…).

Côme devient aussi un assoiffé de lecture, et se nourrit des textes des grands philosophes: Rousseau, Voltaire. Il développe aussi lui même des textes sur la république.

Serait-ce un genre de Caverne des idées de Platon? En s’élevant dans les arbres, Côme accède t’il à ce que Platon qualifie de « monde des Idées »?

Comme dans le livre IV de La République de Platon, La Justice soulève, à maintes reprises, des interrogations de la part de Côme. Doit-il cacher Jean des Bruyères (brigand recherché de tous)? Décision prise sur la hâte, Jean des Bruyères se fera protéger par Côme et deviendra un avide de lecture et de connaissances avant d’être quand même pendu sur la place publique. De plus Côme doit-il dénoncer l’association entre AEnus-Sylvius, son oncle, et des pirates qui cachaient leurs biens dans une grotte?

La nature est aussi un thème récurrent qui semble être la cause du cheminement de Côme, à savoir développer de nouvelles techniques pour pouvoir vivre confortablement dans les arbres (vêtements, eau, lit etc…). La nature semble pousser à la réflexion, au dépassement de soi.

Malgré toutes ces questions, ce livre est magnifiquement construit, et combine à la fois des scènes d’aventures, des scènes d’Histoire et une belle histoire d’amour entre Violette et Côme!

Si vous avez vos propres interprétations, ACDL serait ravie de les connaître!

5 thoughts on “Le baron perché, Italo Calvino

  1. Je l’ai lu il y a trop longtemps. Et puis surtout, j’ai été « refroidie » par Si par une nuit d’hiver un voyageur, du même auteur, une lecture qui m’a presque (presque :-) ) mise en colère… Désolée de ne pas pouvoir être utile !

  2. Bon comme tu t’en doute, en tant que non lecteurs hélàs je n’ai pas pu lire le livre. Mais le résumé que tu en établie dresse le portrait d’une oeuvre qui semble être à la fois extravagante et mystérieuse, dépaysante et cela donne envie de le lire !!!
    Je dois absolument cadrer mes journées pour avoir le temps de lire car j’en ai très envie, tu m’en donnes envie lol
    bisous de Biatch

  3. Tout à fait d’accord avec le résumé, mais j’ai tout de même une question : pourquoi certaines parties du livre ont été supprimées lors de la première édition ??

  4. Bonjour Gene,

    J’ai essayé de faire des recherches, mais je n’ai rien trouvé à ce sujet. Quand vous dites la première édition, est-ce la première édition en italien ou la version traduite? Parfois, ce sont des volontés des traducteurs ou des éditeurs, mais par contre cela devrait être mentionné…

    Quels passages sont supprimés?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *