Le prix Nobel de littérature

Prix crée par Alfred Nobel sur son testament, chimiste suédois, le prix Nobel de littérature récompense chaque année un auteur depuis 1901. Pour bénéficier du prix, le lauréat doit avoir apporté une contribution durable avec son œuvre. Alfred Nobel écrit que le lauréat doit avoir « élaboré une œuvre littéraire faisant la démonstration d’une impressionnante force idéaliste ».

Durant les premières années, le Comité a eu du mal à se mettre d’accord sur la définition, et s’en tenait très strictement à celle d’Alfred Nobel. C’est ainsi que de grands auteurs ayant écrits des œuvres majeures n’eurent jamais de prix Nobel comme Emile Zola.

Le prix Nobel assure une reconnaissance et une promotion planétaire au lauréat, ainsi qu’un nombre de tirages considérable de son œuvre. C’est l’Académie suédoise qui attribue le prix en s’appuyant sur de grandes instances dans le domaine des lettres, de prestigieux professeurs en lettres, littérature, langues ou encore des anciens lauréats. Chacun fait une liste de plusieurs noms, où il argumente et explique ses choix. Le comité garde 350 noms, puis ensuite entre 15 et 20 candidatures sont envoyées à l’Académie suédoise. Les académiciens ne gardent que 5 noms sur la liste finale, après avoir étudié longuement les candidatures. En octobre, les membres de l’Académie procèdent à un vote (2 tours) après plusieurs réunions. Pour qu’un auteur soit élu il faut qu’il possède plus de la moitié des votes des membres de l’Académie. Le lauréat gagne la somme d’1 millions d’euros avec son prix.

Cependant, le prix Nobel a suscité à plusieurs reprises de vives critiques et polémiques. En 1958, Boris Pasternak a du décliner l’attribution du prix, car cela déclencha la colère des autorités soviétiques qui le considéraient comme « un agent de l’Occident capitaliste ». En 1964, Jean-Paul Sartre refusa le prix, car selon lui il était beaucoup trop « tourné vers l’Occident ». En 2004, c’est Elfriede Jelenik qui suscita la polémique car il fit de violents débats au sein de l’Académie et causa la démission d’un membre Knut Ahnlund qui pensait que cela portait atteinte à la réputation du prix Nobel.

Malgré le fait qu’il soit très occidental, avec l’Angleterre, la France et l’Allemagne qui totalisent la majorité des lauréats, le prix Nobel reste cependant le plus grand prix de littérature qu’un auteur puisse rêver !

Pour terminer voici un lien vers Fluctuat.net qui a créé un dossier avec la liste de tous les lauréats depuis 1901.

Alfred Nobel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *