Lecture VF ou VO?

Tout lecteur, friand de lecture étrangère et doté d’un bon niveau dans une langue étrangère doit sûrement hésiter à lire en VF ou en VO.

Qu’est ce que la VO apporte à la lecture? Est-ce si différent de la traduction? Pour ACDL, la lecture en VO est surtout une bonne façon de progresser dans n’importe quelle langue. En effet, le lecteur pourra cerner au mieux le langage concerné : jeux de mots, expressions, mots courants que l’on n’apprend pas dans les manuels. En général, les traductions ne diffèrent pas trop de l’original, car les traducteurs professionnels respectent le style de l’auteur, et le message qu’il veut délivrer. Traduire est une discipline compliquée, pourvue de techniques spécifiques, qui demande de se détacher du texte pour comprendre ce que l’auteur a voulu écrire. Le plus difficile est sûrement de transcrire des jeux de mots ou des expressions, et c’est à ce moment la que le texte diffère, pour qu’en VF cela ait un sens.

Cependant outre cela, il n’y a pas de différence majeure. Par exemple, ACDL avait commençé L’ Attrape coeur de Salinger, en français, puis quelques mois après, pour les études, avait du lire en anglais The Catcher in the rye. L’impréssion finale: une grosse impréssion de déja-lu pour comprendre que The Catcher in the Rye était l’Attrape Coeur!

the catcher in the rye

L'attrape coeur

Lire en VO est une habitude à prendre, comme celle d’aller voir un film dans sa version originale. Pour autant ce n’est pas parce que l’on ne lit pas un livre en VO que l’on va moins l’apprécier.L’important est de se sentir à l’aise lors de la lecture.

ACDL aime bien lire en VO mais aussi en VF, qui lui permet d’éclaircir certains points de l’histoire non compris lors de la lecture en VO. De plus, lire en version originale peut devenir très compliqué surtout pour des œuvres écrites avant le 20e siècle. Le style d’écriture est plus soutenu et plus complexe.

Et vous, vous avez une préférence? des exemples de livres lus en VF et VO?

5 thoughts on “Lecture VF ou VO?

  1. J’ai été très décue par certaines traductions (« De l’eau pour les éléphants » notamment) où il y a vait des coquilles, des traductions incorrectes qui ont gaché ma lecture. J’essaie donc de lire davantage en VO. Bien sûr comme je ne suis pas bilingue, je ne lis pas à la même vitesse et garde donc la lecture en VO pour des ouvrages courts ou les vacances. Mais je crois que c’est indispensable pour comprendre au delà de la langue la culture.

  2. Bonjour Valérie,

    Dans mes domaines professionnels, lire en VO est indispensable pour une raison primordiale: avoir l’information dès sa sortie. Que ce soit dans le domaine de l’infographie ou dans celui du marketing, les américains ou anglais ont une sérieuse longueur d’avance à beaucoup de points de vue. Avoir accès à l’information et pouvoir la mettre en pratique plus rapidement est une condition sine qua non pour être à la pointe. De plus, beaucoup de livres relatifs aux domaines très pointus qui m’intéressent ne sont tout simplement jamais traduits par manque de public francophone.

    Cela dit, il m’arrive parfois d’acheter la version française de certains livres que j’apprécie le plus afin d’être sûr d’en avoir bien perçu tout le potentiel.

  3. Merci pour vos commentaires. je suis d’accord avec toi nymphette, on lit souvent plus lentement en VO, cela demande plus d’attention et d’efforts.
    Laurent, c’est sûr que les américains et les anglais ont une longueur d’avance sur nous dans beaucoup de domaines.
    En tout cas merci pour vos avis!

  4. Je n’ai pour l’instant pas eu le courage de lire un livre en VO jusqu’au bout! Pourtant, je lis régulièrement en anglais (des articles scientifiques) et je ne regarde films et séries qu’en VO. Mais pour ce qui est des romans, c’est plus difficile pour moi (je pense que c’est parce que j’ai du mal à accepter de ne pas comprendre une phrase ou même un mot et que je ne veux pas lire avec un dictionnaire en permanence!)

  5. Il est certain que la lecture en VO est toujours compliquée pour les non bilingues.
    Il est très utile pour lire de la poésie d’avoir une version bilingue, ce qui hélas n’est pas très courant chez les éditeurs.
    Il ne faut pas oublier que Folio fait une très bonne collection bilingue en poche ce qui peut aider les amateurs de la langue originale
    ce ne lit qu’en français mais je ne supporte pas les traductions approximatives des titres : autant les laisser en original plutôt que de les déformer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *