Rentrée jeunesse: Déroute sauvage, Guillaume Guéraud

ACDL aime bien avoir les avis des principaux intéressés en littérature. Cette fois, il s’agit d’un livre jeunesse sorti dans le cadre de la rentrée littéraire: Déroute sauvage de Guillaume Guéraud. Voici donc l’avis d’un adolescent de 14 ans, Rémi, à qui j’ai demandé de lire ce livre et de me donner son avis.

Avant toute chose, peux-tu nous faire un résumé de Déroute Sauvage de Guillaume Guéraud?

C’est une classe de 4e qui part en voyage scolaire pour l’Espagne. On retrouve cette classe sur une route des Pyrénées. Il est trois heures du matin, pendant que tous les élèves dorment, le bus roule sur des clous et crève un pneu. A ce moment là, le bus se renverse et glisse en direction des arbres sur le côté. Il se heurte à un arbre, ce qui le scie en deux. Certains élèves sont éventrés, d’autres ont le bas de la mâchoire arrachée et la gorge tranchée.

Une fois le bus stabilisé, les élèves rescapés sortent et constatent les dégâts. Seul un élève n’a rien eu, et soudainement il dit « j’ai entendu un coup de fusil ». Dans un premier temps, les élèves ne le croient pas, mais un des élèves ose se lever. A peine debout il reçoit une balle dans la tempe, et tombe par terre. Soudain, des craquements de feuilles et des bruits d’animaux…

C’est un résumé peu commun pour les livres de ton âge… Ce livre t’a-t-il plu?

Oui ce livre m’a beaucoup plu, les scènes sont peut être choquantes mais l’histoire est intéressante et se comprend facilement. Cette histoire de voyage scolaire est bien choisie. Les élèves font preuve de courage, ils combattent les trois sanguinaires et dans la peur, sont capables de tout. J’aime le fait que les élèves restent solidaires et affrontent ensembles ces sanguinaires qui sont effrayants.

Quelles sont tes scènes préférées?

Les scènes qui précèdent l’accident du bus, car les élèves ne savent pas ce qu’il va leur arriver. Ils ne sont pas maîtres de leur destin. La deuxième scène qui a le plus attiré mon attention, c’est lorsque les élèves entendent des bruits, chuchotements et craquements de feuilles, le suspense est à son comble.

Que penses-tu du style de Guillaume Guéraud?

Guillaume Guéraud a un style particulier: il s’adapte au style de langage des adolescents d’aujourd’hui. Certes il écrit certaines grossieretés , mais c’est ce qui en fait son style unique. Il dit les choses cruement et n’hésite pas à en rajouter et utiliser des hyperboles pour décrire les dégâts du bus et des élèves. Guillaume Guéraud a un style qui d’apèrs moi ne peut pas plaire à tout le monde cependant.

2 thoughts on “Rentrée jeunesse: Déroute sauvage, Guillaume Guéraud

Répondre à Théa Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *