Ipad , appareil révolutionnaire?

L’Iphone, c’est 42 millions d’exemplaires dans le monde, un véritable succès pour Apple, une révolution dans le monde de la téléphonie. Mais qu’en sera-t-il de l’Ipad, la nouvelle tablette de la pomme?

L’annonce de la sortie prochaine de l’Ipad a créé un véritable buzz que ce soit dans le milieu informatique ou dans celui du livre. En effet, à mi chemin entre un ordinateur, une liseuse et un Ipod, l’Ipad se veut soit disant comme un objet révolutionnaire.

Pourtant il est vivement critiqué et cela pour de nombreuses raisons. La Free Software Foundation, (ONG qui milite pour la liberté des utilisateurs d’ordinateurs, ainsi que la promotion des logiciels libres) parle d’un outil complètement verrouillé avec de nombreux DRM: impossibilité de partager le contenu, impossibilité d’utiliser une autre plateforme que l’AppStore pour télécharger une application etc…

Ce qui intéresse ACDL, c’est plutôt le côté Reader. Apple a développé dans le cadre de l’Ipad, une nouvelle plateforme de téléchargement spécifique aux livres: l’iBook Store. Le fonctionnement est apparemment semblable à Itunes pour la musique, mais les ebooks seront au format ouvert ePub (premier bon point), mais seront-ils verrouillés avec des DRM? Pour le moment, rien a été mentionné à ce sujet…

Si ces fichiers ne possèdent pas de DRM, cela voudrait dire que n’importe qui ne bénéficiant pas d’un Ipad, mais d’un autre Reader, pourrait trouver une offre (diversifiée) de livres. Et là, Apple deviendrait vrai concurrent d’Amazon en proposant une alternative plus envieuse.

Si les fichiers sont verrouillés et ne peuvent être lus que sur des Ipad, l’impact sera moindre, et en somme l’Ipad ne sera qu’un Kindle version Apple.

Un autre point, le plus important pour les lecteurs d’ebooks, est celui de l’écran. En effet c’est un écran rétro-éclairé. Le confort de l’utilisateur lors de la lecture a-t-il été pensé? Car c’est une chose de surfer sur le net avec un écran pareil, mais qu’en est-il des lectures durant des heures, où l’œil est concentré sur un même texte?

ACDL pense que c’est surtout dans l’écran que le problème se posera. Certes, il possède de nombreuses caractéristiques intéressantes, mais cela reste un appareil multifonctions, qui ne sera pas assez spécifique pour la lecture de livre.

Qu’en pensez-vous?

Ps: un hommage tout particulier à JD Salinger, qui a su créer un Holden Caulfield que nous avons tous quelque part en nous.

2 thoughts on “Ipad , appareil révolutionnaire?

  1. Intéressant ! Voilà quelques jours que je surveille le site pour voir ce qu’ACDL dira de l’iPad…En attendant, je me suis renseignée un peu (quand même !), et il m’est apparu que de toute manière, il fallait qu’Apple prenne le train de l’eBook. Et puis, on connait les buzz d’Apple, ils n’ont besoin que de leur réputation. Ceci dit, je me demande ce que l’iPad apporte de plus concrètement, hormis une place sur le marché pour Apple, surtout après les appareils du genre de l’iPhone…

  2. Salut Tery!

    En effet, Apple joue de son image de marque, mais au fond cette place sur le marché du ebook dont tu parles, ne sera peut-être pas aussi importante que prévue: l’écran rétro-éclairé + sûrement un format epub verrouillé.

    LIpad n’est pas vraiment un Reader, ce n’est pas vraiment un ordinateur non plus, ni vraiment un Ipod. Du coup, à vouloir être un condensé de beaucoup de fonctions, ce n’est pas grand chose…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *