Selon plusieurs sites (IDboox par exemple), le FnacBook n’aurait pas le succès escompté par ses créateurs. En effet, il semblerait que seulement 12 000 readers aient été vendus depuis sa sortie quelques semaines avant Noël.

Cela peut sûrement s’expliquer par plusieurs raisons liées à une forte concurrence d’autres readers de toute évidence plus performants. Les consommateurs ont de plus en plus de choix, entre le Nook, le Cybook Opus, le Sony Reader, le Kindle  et autres tablettes tactiles comme l’Ipad, la Galaxy Tab etc.

FnacBook

L’avalanche de tablettes et les progrès de la technologie e-ink, font du FnacBook un reader d’une qualité moindre, si l’on regarde la nouvelle génération du Kindle et sa qualité d’écran bluffante, ou encore l’Ipad et sa taille d’écran optimale.

Malgré un prix attractif, le FnacBook est arrivé sur le marché à la traîne, et surtout avec un concept qui n’est pas innovant. De plus, après l’avoir essayé, ACDL trouve que la qualité de l’encre est très médiocre, et le changement d’une page à l’autre est très désagréable pour les yeux : il y a un laps de temps ou l’on voit l’écriture très prononcée de la page d’avant qui s’inscrit en même temps que la page suivante.

Reste à savoir si le FnacBook va être un échec ou si les ventes vont s’améliorer prochainement, mais cela semble être mal parti pour Fnac, où le marché va sûrement regorger de nouvelles tablettes améliorées.