Sites Web d'écrivain : dernière partie

Dans cette dernière partie des sites web d’écrivains, ACDL va vous faire part de ses différentes recherches, et surtout ce qu’il en ait ressorti.

Tout d’abord, ACDL trouve cela regrettable que des auteurs tels que Régis Jauffret, Catherine Millet, Christine Angot n’aient pas de site web propres, surtout en période de diffusion pendant la rentrée littéraire. Ce sont les auteurs qui ont le plus d’exemplaires tirés cette année. Amélie Nothomb n’est pas au rendez-vous non plus (pourtant 200 000 exemplaires pour Le fait du prince).

Marc Lévy, possède un site plutôt sympa, avec une interface sobre, mais professionnelle, et quelques images dynamiques: son nom et ses livres qui défilent. Le visiteur peut cliquer sur le livre qui défile pour accéder à sa fiche et aux liens de librairies en ligne qui le vendent. Dommage que le site ne soit pas centré.

Marc Levy

A la différence, les auteurs américains et anglais possèdent pratiquement tous un site internet, qui sont très agréables à visiter. Par exemple le site de Bret Easton Ellis change des sites habituels, et représente un peu le monde de l’auteur.

Bret Easton Ellis

J.K Rowling possède un site Internet très design, avec pleins de petites animations, qui encore créent un univers autour de l’auteur.

J.K Rowling

ACDL s’est rendu compte que Internet n’était pas assez utilisé par les auteurs comme moyen de diffusion, mais aussi comme moyen de se rapprocher de leurs lecteurs. C’est contradictoire avec l’importance d’Internet aujourd’hui qui est un média de diffusion très puissant. De plus, le numérique prend de plus en plus d’importance, et le livre qui peut maintenaut être lu sur des supports numériques, doit se moderniser.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *