Ahhh Twilight quand tu nous tiens (financièrement)…

Vu dans les librairies:

Les hauts de Hurlevent, Emilie Brontë

Première réaction: Horreur et damnation!! Ils ont osé! Le livre de Poche se sert de la belle pub que lui fait Twilight pour vendre Les Hauts de Hurlevent, qui existait PAR LUI MEME bien avant!

Deuxième réaction: Bon, ok. Les publics adolescents ne connaissent pas forcément les Hauts de Hurlevent, c’est un moyen comme un autre de promouvoir un classique de la littérature anglaise, afin de lui donner un second souffle.

Troisième réaction: Non, non! C’est juste du marketing de la part du Livre de Poche. Un marketing réussi. Mais quand même non? Ce qui agace ACDL, n’est pas tant le fait que Twilight soit associé à Emilie Brontë, chacun ses lectures, mais plutôt le fait que ce bandeau donne l’impression que le chef d’oeuvre d’Emilie Brontë existe grâce à Stephenie Meyer ou du moins que le succès est du au fait que ce soit « le livre préféré de Bella et Edward ». Est ce là, le futur du livre? Promouvoir une lecture en fonction d’une autre bénéficiant d’un succès commercial? Les oeuvres ne peuvent-elles plus se suffirent à elles-mêmes?

3 thoughts on “Ahhh Twilight quand tu nous tiens (financièrement)…

  1. Le prochain bandeau commercial sera peut être sur Roméo et Juliette: la pièce préféré d’Edward.
    C’est du marketing, mais si cela fait lire…je suis pour.

  2. Pour ma part, je trouve cela assez fou de pousser à ce point une stratégie marketing centrée sur un ouvrage, Twilight en l’occurrence. A vrai dire, cela ne me semble pas être particulièrement pertinent dans la mesure où les lecteurs risquent de rapidement se lasser d’être pris pour des consommateurs-moutons …
    J’ai d’ailleurs écrit un billet à ce sujet sur mon blog, n’hésitez pas à y jeter un coup d’œil …

    http://bookandbuzz.over-blog.com/article-la-strategie-vampiresque-des-editions-hachette-41989154.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *