Chronique du Dimanche #20

Les livres qui retiennent l’attention d’ACDL et l’actualité traitée par d’autres blogs.

Livres

Le livre noir de la condition des femmes, Christine Ockrent (Points)

Ce que vivent les femmes, aujourd’ hui, dans de nombreuses régions du monde, est insupportable, et on ne le sait pas assez. Aucune tradition, aucune coutume, aucune religion ne justifie qu’on assassine, qu’on brûle, qu’on lapide, qu’on viole une femme parce qu’elle est une femme. Rien ne justifie qu’on mutile les petites filles, qu’on les vende ou qu’on les prostitue. Rien ne justifie qu’on asservisse les femmes, qu’on les humilie, qu’on les prive des droits élémentaires de la personne. Et dans les pays comme le nôtre où l’égalité des droits ne leur est plus contestée, leurs conditions de vie demeurent plus difficiles que celles des hommes. Un monde noir, donc ? Oui, mais un monde qui peut encore changer : partout des femmes se battent et ouvrent des brèches, réveillent l’espoir, gagnent du terrain.

Bêtes sans patrie, Uzodinma Iweala (L’Olivier) 2008

Dans une région africaine sans nom, la guerre civile fait rage. Agu essaie de fuir son village mais la violence le rattrape. Il est enrôlé comme enfant-soldat. Le Commandant ordonne, Agu exécute. Il frappe, tue, pille. Pour ne pas mourir, le jeune garçon devient bête féroce. L’instinct de survie pour seule loi, la peur au ventre, Agu bascule dans l’horreur.

Blogs

Les Misérables auront une vie après Victor Hugo, sur Le Figaro

J’aime mieux lire #14, entre Michelet et la rentrée de Janvier, sur Telerama

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *