L'échappée belle, Anna Gavalda

Garance a un frère et une sœur. Tous les trois invités à un mariage dont ils ne verront pas les grains de riz crus ni même le sermon du père Machin. Sur un coup de tête, ils décident de mettre les voiles pour rejoindre le quatrième absent. Garance raconte tout l’amour fraternel qu’elle éprouve durant cette petite escapade. C’est une sorte d’album de famille. Pas celui bien propret avec photos sous plastique mais plutôt celui des bêtises avec pâtés d’encre et ratures d’écolier. Un flot de souvenirs qui rappellent l’enfance et les fessées.

l'échappée belle, anna gavalda

L’écriture de l’auteur est marquée par les souvenirs stéréotypés, on est plongé, parfois de force, dans un grenier où sont stockés de vieux jouets. Mais ce qui est étrange avec Anna Gavalda c’est qu’elle piétine ces jouets et ces souvenirs par de brèves remarques. Parfois cinglantes. Elle a la volonté de décrire le bonheur puis de le flinguer. C’est comme si on regardait Le fabuleux destin d’Amélie Poulain, ses stéréotypes et images de bonheur bien rangé, avec pour bande originale sa propre critique : Chez Amélie Poulain des Fatals Picards. On est sur une corde raide entre naïveté et clichés d’un côté et jugement cinglant de l’autre.

Un autre aspect dur à cerner dans ce roman est la découpe des paragraphes. Parfois même

…Au sein d’un dialogue. Cela allège peut-être la lecture et les paragraphes mais fragmente aussi de façon incongrue l’histoire.

Mathilde

Anna Gavalda avait déjà publié ce court roman pour le club des abonnés de France Loisirs en 2001, puis à la demande grandissante de ses lecteurs, elle a décidé de le faire publier afin de le rendre accessible au grand public avec 299 999 exemplaires tirés, après quelques modifications.

En somme, un roman qui se lit très vite, un style parfois âpre, qui en fait un bon divertissement. A noter cependant, quelques clichés.

ACDL

L’échappée belle, Anna Gavalda. Le Dilettante, 2009.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *